Rate this post

Le Laos est connu pour l’authenticité de ses sanctuaires, au style architectural complexe mais original.

Architecture religieuse

Au Laos se distingue trois principaux styles architecturaux, basé sur le plan et la toiture des édifices.

  • Le premier style, celui de Luang Prabang se caractérise par une descente en deux ou trois plans successifs, accompagnée d’une toiture très pointue en tuiles plates. Les dimensions des plans se réduisent en montant. Dans cette zone, on aperçoit également une fusion harmonieuse du style traditionnel avec le style colonial européen introduit pendant la colonisation, au 19è et au 20è siècle. Les maisons traditionnelles sont généralement construites avec du bois et les temples avec des pierres. Les maisons européennes sont en brique, sont plus grandes et comptent des étages. Ce style unique et bien préservé s’intègre bien avec la nature alentour.
  • Le deuxième style architectural du Laos est celui de Xieng Khouang qui présente de fortes ressemblances avec le premier style. Seulement, les détails sont accentués, à l’instar des toits qui descente presque jusqu’à terre. Beauté et élégance sont au rendez-vous.
  • Il reste l’architecture de Vientiane qui donne un rendu plus élégant encore que les deux autres. Les caractéristiques de ce dernier reposent sur la hauteur des ouvertures, et non plus dans la toiture, ni dans le plan.

L’architecture Khmère, inspiré du style des édifices religieux hindouistes de l’Inde, inspire à son tour une partie du style architectural des temples du Laos. La présence d’une statue du dernier grand roi d’Angkor, le roi Jayavarman, témoigne de cette relation du Laos avec l’ancien Empire Khmer.

Pha That Luang

Le Pha That Luang est un monument bouddhique érigé à Vientiane, capitale du Laos. Il mérite notre attention particulière car met en évidence la beauté et la complexité du style architectural laotien. Le sanctuaire, construit en 1566, est d’ailleurs considéré comme le plus sacré du pays. L’histoire veut qu’un cheveu de bouddha y soit conservé. Son prestige va jusqu’à lui donner place dans les billets de banque et dans les armoiries du Laos. Le Pha That Luang est entièrement recouvert de feuilles d’or, dont le nombre avoisine les 500 feuilles. L’édifice fait briller la ville et la vue est magnifique lors des couchers de soleil.
Ce monument quadrangulaire s’étend sur 70m de largeur, et s’élève jusqu’à 45m de hauteur. Un cloître de 85m de long, où figure différentes statues de Bouddha, l’entoure. De forme pyramidale, le Pha That Luang est construit sur trois niveaux, symbole de l’ascension de la terre vers le ciel. On cite la pègre, les perfections du deuxième niveau et le prélude au royaume des cieux. Il a été détruit pendant l’invasion Siam, puis rénové deux fois, une fois par les français et une autre fois par le Gouvernement du Laos qui voulait qu’il reprenne une forme plus proche de l’originale.

Architecture publique

Les maisons traditionnelles du Laos sont soient construites sur pilotis, dont les hauteurs varient d’une région à une autre, soient bâties à même le sol. Elles sont toutes en bois ou en bambous, et sont très résistantes. La plupart ne possèdent pas d’étage. Mais il y a les maisons de brique de style européen dans les grandes villes. Elles sont assez grandes et possèdent pour la plupart des étages. À Laos, vous trouverez les mêmes hôtels stylés que ceux qui se trouvent en Europe. Ce qui fait la modernité de ce pays qui essaye tant bien que mal de préserver son authenticité malgré la mondialisation qui frappe aux alentours.

La beauté et l’originalité du style architectural du Laos a toujours épaté plus d’un. Rendez visite aux différents divers sanctuaires et appréciez vous-même au détail près l’esthétique et l’authenticité des édifices du pays, notamment des temples.

Facebook Comments

comments