Rate this post

Le Laos est un pays à grande diversité ethnique. Mais les laotiens utilisent des classifications pour les regrouper selon des points communs.

Classification ethnique par altitude

Environ 130 ethnies ont été recensés par le FLEN ou Front Lao d’Edification Nationale, mais près de la moitié de la population font partie des 49 ethnies minoritaires. Parmi cette minorité, les Hmong et les Khamou comptent le plus d’effectifs. Chaque ethnie de subdivise encore en sous-ethnie, en clans et sous-clans, puis en lignées. Mais un classement permet de rassembler ces centaines d’ethnies en trois principaux groupes :

Les Laos Loum ou Laos des basses terres
Ce sont les laotiens qui vivent à moins de 400m d’altitude. Ils peuplent les plaines fertiles et forment environ la moitié de la population, ou même un peu plus. À majorité bouddhiste, ils ne sont pas spécialement animistes. On compte parmi les principaux ethnies de ce groupe les : Lù, Thaïs, Thaïs Neua, Youngs, Lao, Saek et Phouthai. Ces ethnies sont pour la plupart originaire de Chine. Ils habitent dans de grands villages le long de Mékong. Ils vivent principalement de la culture du riz irrigué. Leurs maisons, en bois ou en bambous, se tiennent sur de hauts pilotis.

Les Laos Theung ou Laos des collines
Ce groupe ethnique est localisé entre les 400m et les 900m d’altitude. Ce sont les plus anciens mais ils sont presque méprisés par les autres. Ils sont traités ainsi à cause de leur long passé de serviteur ou kha et de sauvage ou moï. En effet, ils ont servi les austro-thaï puis sous la monarchie Lao. Au moins 31 ethnies entrent dans ce classement, dont majoritairement les Htin, les Brao, les Pray et les Lamet. Les Htin sont reconnus par leur habilité dans le tissage, compte tenu de l’interdiction du métal dans leur communauté. Ce groupe est nomade et change alors de place tous les 10 ans environs quand leur culture sur-brulis a épuisés les ressources des alentours. Le troc leur permet les échangent avec les autres groupes. Leurs particularités font qu’ils sont animistes et chamaniste, et qu’ils ne possèdent pas d’écriture. Ils vivent également dans des maisons sur pilotis.

Les Laos Soung ou Laos des hautes montagnes
Ils habitent à une altitude de plus de 1000 mètre, dans les hautes montagnes. Leurs tenues vestimentaires sont les plus colorées. La majorité se constitue des Hmong et des Mien. Ils sont très forts au travail tout comme au combat. Ce sont de vrais guerriers, et pour preuve, la CIA ou Centre d’Investigation Américaine en a recruté pour faire partie des éléments des forces spéciales du gouvernement royal entre 1960 et 1970. Leur culture d’opium leur a longtemps permis de vivre dans l’autosuffisance. Ce groupe semi-nomade vit d’élevage de cochons, de buffles et de poulets, à part la culture sur brulis de maïs et de riz. Leur écriture est le chinois. Les Laos Theung sont surtout bouddhistes et animistes. Ils vivent dans des maisons de bois et de bambous bâties à même le sol.

Classement ethnolinguistiques

Si la langue officielle est le Lao, tiré du Sanskrit du Pali, chaque groupe ethnique parle son propre dialecte. Il en va de même pour les traditions et les religions. La classification précédente devient alors moins représentative, telle que les experts ont adoptés un nouveau classement en quatre groupes:

  • La famille Tai-Kandai, composé de plus de la moitié de la population dont surtout des Laos Loum.
  • La famille Austro-Asiatique comptant 30% de la population. Elle parle le dialecte Môn-Khmer et est composé de 47 ethnies.
  • La famille Miao-Yao, formée uniquement de cinq ethnies. Ce sont surtout des Hmong, des Yao Mien, des Lao Haüy er des Pana.
  • La famille sino-tibétaine, minoritaire. Cette famille est composée de 30 ethnies et sous-ethnies. Ils vivent dans des zones reculées en complète autarcie.

Le Laos compte une centaine d’ethnies mais les minorités se fondent petite à petit avec les majorités en perdant leur identité. Avec les circuits d’aventure proposés par Indochina Charm Travel, les voyageurs auront la chance de rencontrer les groupes ethniques au Laos et de partager leur vie quotidienne.

Facebook Comments

comments